a i r (e) de j e (ux)

16 septembre 2013

Le jardin

 

jardin

 

Le Jardin de Philippe Foch et Philippe Le Goff est une ronde des fées. Un souffle, un craquement, des pas, des lutins, des génies, où sommes nous, un jardin, une forêt ensorcelée, ici, ailleurs ..Il faut fermer les yeux, pour pouvoir se souvenir tour à tour d’un jardin d’enfance ou d’un rite du bout du monde….Les matériaux les plus élémentaires alignés en rond dans le vaste tableau des matières premières,  composé comme un jardin japonais sans petit pont, se disputent des imaginaires débridés sans frontières.

Pailles, roseaux, chant des pierres, carillons d’orient, petits pots en étain, tablas, autant de réservoirs sonores, qui sous les frappes du percussioniste et tabliste Philippe Foch et les déploiements spaciaux et du compositeur Philippe Le Goff, s’agencent, se combinent d'abord dans nos têtes  en autant d’indices de mille vies minuscules de la nature... Nature tantôt familière dans ses pulsations, tantôt envoûtée, soudainement secouée d’ondes, traversée de forces mystérieuses...Quand les climats magiques se frottent aux cailloux pour se dérouler en une danse cercle de sorciers invisibles... 

Les enfants attentifs ou médusés ne s’y sont pas trompés : c’est peut-être un peu leur jardin secret, enfoui ou futur, qu’ils reconnaissent…

 

A partir de 5 ans...

 

 

Posté par A PAULINE à 10:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]


31 mars 2012

"ICI" : les affranchis


Ici

Comme dans un rêve bizarre...moi et/ou l'autre, face à face, huis clos pour un univers de clones aux expérimentations incongrues, au quotidien poussé à son paroxisme, la cruauté inéluctable...Ouverture grinçante , rictus de l'angoisse en ouverture de cette succession de tableaux  imaginée par les "jongleurs chorégraphes" Jérôme Thomas et Markus Schmidt, et le chef d'orchestre mécanique Pierre Bastien, soumis à l'épreuve de la dés/incarcération des corps qu'elle qu'en fût la matière...L'air paraît s'inssuffler, circulant entre les lamelles de papier ventilées vers une rythmique implacable qui désarçonne les articulations de deux pantins s'épuisant à conquérir une chaise pour deux..Echec du partage ? Puis les cloisons circulent pour ouvrir vers l'espace saturé de lumière..d'une cour de prison ..ou de la salle capitonnée d'un asile..? "Ici" progresse en un mouvement contrecarré de franchissements successifs..de la matière, des éléments..Ronde centripète catalysée par les courants sonores martelés en une rumeur persistante des dispositifs mécaniques de Pierre Bastien...La dernière séquence acmé comme une évasion imaginaire spectaculaire où le duo derviche , sur fond de Mecanium projeté géant, fait voler en éclats mille murs, mille pétales comme autant d'éclats-écho ..à pulvériser une réalité aux rouages soudain déréglés ? Poésie cinématographique majuscule...

 

 

Posté par A PAULINE à 16:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 janvier 2012

S t a n d b y

kurimimi

guirlandegrue1

ladrillo

nobrow6

tabladessins

liliscratchyyy

p o i n t i l l é s ...et balance des blancs...redémarrage avec circonspection..à bientôt..

 

edit : et en douceur mise en place de quelques soldes avant un petit coup de rafraîchissement...

 

Posté par A PAULINE à 13:46 - Commentaires [1] - Permalien [#]

13 septembre 2011

After...(1)

articho3

expoenault

mogu2

kosho-kosho

lilienault

A noter : "vernissage"de l'exposition de Christelle Enault à Noyon ce jeudi...

 

Posté par A PAULINE à 22:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 septembre 2011

Pop up addict

cartpopup

 a fortiori ceux de David Carter..

Posté par A PAULINE à 23:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]



23 juillet 2011

qui monte...

titreRECREA

georg1

Devinette : quel sera le prochain thème du magazine Georges à paraître le 8 septembre prochain, et disponible sur le salon ? La bonne réponse aura droit à une petite surprise à retirer à la rentrée...

 

Posté par A PAULINE à 21:11 - Commentaires [3] - Permalien [#]

18 juillet 2011

Le petit, petit événement qui monte , qui monte

airécréation2

R de Récréation (in Abécédaire, l'Edune)

tuilperouge

les tulipes de Poussières d'Etoiles  ( à réserver avec mention de la pointure...)


De nouvelles surprises, un chouette partenariat de dernière (...?) minutes,

de jolis chaussons pour la rentrée feront leurs bottes de 7 lieues pour Récréations..Chuuut, tout n'est pas dit...

 

Posté par A PAULINE à 22:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 juillet 2011

...

DSCN4700

(héhé, vous reconnaissez ? )

portraits-lison

liliféfé

LILIFEFEoué

lili scratchy

 

Une période un peu élastique, où on peut prendre cinq minutes pour son plaisir, mais où on attend des résultats...

A la hauteur de talents très précoces : )) Avez vous vu la couverture du dernier cahier ARTICHO réalisée par LILIFEFE ?

Je suis également très heureuse de pouvoir accueillir Pépillo en septembre..En attendant , des nouveautés particulières de Dejolilou  d i s p o n i b l e s... : )))

 

 

Posté par A PAULINE à 15:18 - Commentaires [1] - Permalien [#]

01 juillet 2011

Le projet "monstres"

 

surexclignancourt

 

 

monstre2

monstres

animenault

ptitsmonstre

tamponschrist

"Monstres" par Christelle Enault (2 et 3)

Un accrochage en exclusivité...des envolées, un jeu de piste...des squelettes à colorier, bas les masques ? Le cas Enault est un joli mystère d'univers...Intervenir dans l'espace et sur le mobilier urbain, y susciter des interactions au long cours, une première aérienne à RECREATIONS...mais, chchchchchut... Puis, après une journée bien remplie, se poser à la place verte dans les rythmes du M.U.R. PERFORMANCE N° 100...


Posté par A PAULINE à 18:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 juin 2011

Quand il fait chaud...

articho5

articho2

On va se promener plutôt le matin, on passe par Futur en Seine au 104, on regarde une dernière fois le Manège Carré, on se pose sur le gazon vert fourré de trèfles des jardins d'Eole...puis, trop flemmards pour tenter les Siestes électroniques, on se lance l'enjeu minimal de traverser les Buttes Chaumont ( s u r t o u t sans s'arrêter ) pour aller acheter une glace ( où il ya une file monstrueuse) pour céder enfin à une tentation depuis plusieurs années, grâce à la braderie de l'atelier Beau Travail...

 

Les cahiers de l'articho dernière cuvée sont un régal d'imagination pour les amateurs d'alphabets...valorisés encore par un entretien intéressant avec Robert Massin.

 

Posté par A PAULINE à 22:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]



Fin »